Nooon

Ça devait arriver.

Ben oui à force de jouer avec le feu…

Tu surfs, innocemment, sans aucune arrière pensée. Bon OK tu surfs sur net-a-porter, vestiaire collective & co. (en même temps mon délire on l’aura comprit c’est pas l’auto-moto).

Et puis bon au hasard d’un clic c’est le coup de matraque, il ne t’achève pas tout à fait mais te rend bègue comme une chèvre. Bouche ouverte et oeil torve.

Mais à quoi rime toutes ces embardés poetico-chelou ma fille ?

Mais à CA voyons ! A ces choses, à ces … boots … (comment voir physiquement toute sa crédibilité tomber en poussière de microbes)

vM_null_cuir-veau-f_noir_cosmoparis_abQ_null_cuir-veau-f_noir_cosmoparis_bpC_null_cuir-veau-f_noir_cosmoparis_cSans dec ! Vous êtes toujours là ? Vous en revenez pas hein hein ?!

Ce jolie vernis, ce talon haut (mais pas trop), épais (mais pas trop), cette plateforme blanche (gniii). I can’t take it anymore !

Bref si comme moi ces petites vous allume le cervelet on peut les trouver lààà (merci de rien)

 

Publicités

Soit dit en passant

1. J’ai enfin trouvé mes Vara de Ferragamo ! Peut être qu’un sortilège me permet de trouver ce dont je rêve (en plus une affaire imbattable) juste après que je rédige un article à propos sur ce blog quasi mort… (à méditer) (je veux un Chanel !) (qui ne tente rien)

2. Blague mise à part je reviens d’attaque pour une question de sneakers. Je déplore la mort de mes vielles Superstar, elles ont 13 ans (mes pieds n’ont JAMAIS grandit), un trou sous la semelle, et sentent le moisi… (glam).Je surkiffe mes Freestyle (prises en noir finalement), mais depuis la perte des Susu il me « manque » une paire de baskets BLANCHES. Nan mais comment on fait sans une paire de baskets blanches ?

Je sais que je peux convaincre n’importe quelle sceptique en 2 essais:

Ashish SS 13

APC FW 13

Et là j’ai bloqué sur :

reebok-classic

REEBOK . CLASSIC

Pfiou si c’est pas du minimalisme ça !

De la volonté d’atteindre l’idéal

Ok c’est tout un art de trouver un titre qui annonce des pensées profondes et sophistiquées pour en fait déblatérer encore et toujours de futilités fringuesques, shoesesques, accessoiresques (mon correcteur d’orthographe me jette des malédictions).

Bon faire court  je fais relativement une fixette sur le vestiaire idéal en ce moment, j’aimerais bien me dire un jour « Tout est là, tu peux te reposer ma fille, ok tu as bien travaillé tu peux bien craquer sur une paire d’escarpins en satin…. ». Il y en a qui rigolent ? Qu’ils soooortent !

Un jour en arpentant Paris (je fais beaucoup ça en ce moment, et je suis même forcée de m’aventurer dans des coins nouveaux, horreur malheur) j’ai essayé de faire la liste idéale des chaussures qu’il faudrait à une jeune fille bien rangée pour atteindre le bonheur. Au début l’idée c’était de se limiter à genre 3 paires, ben oui le bonheur c’est pas le chiffre. Mais en fait non…

Ordre aléatoire et sans hiérarchie aucune :

   

      Les Dicker boots d’Isabel Marant : parfaites (je sens que je vais sur-utiliser cet adjectif, je vais

      essayer de varier promis) autant en style qu’en praticabilité. Petit talon pour l’allure, forme

      légèrement santiag pour la dégaine. Avec un jeans, avec une jupe, avec un short, avec TOUT !

      En camel svp.

isabel-marant-dicker-boots

Les pirates de Vivienne Westwood : parce qu’en matière de bottes plates on a encore jamais fait mieux. Elle rock n’importe qu’elle tenue, vieillissent à la perfection, investissement pour la vie. En suede ou cuir yellow.

pirate-boots-vivienne-westwoodDe beaux mocassins masculins : pour se faire des looks preppy et pour montrer que la fashion ça nous connait, exit les tendances les mocassins c’est le style. Match très tendu entre les Weston et les Tod’s, je laisse décider. En noir évidemment.

 weston1 todsLes Carolyn de Manolo Blahnik : Parce que malgré tout ce plat nous restons des femmes du monde, et qu’une touche de glamour est indispensable. Adaptable aussi bien dans un look rétro que sexy, c’est la Rolls du talon. En noir ou caramel, cuir croco en option.

 img-thing501160071_product_1Des ballerines, au choix, et pas forcément les plus simples. Repetto OK, personnellement je n’accroche pas trop au style, j’opte pour les Roman 3 Straps de Vivienne Westwood, plus habillées. Ou peut-être même des slippers… (quand le choix est trop difficile, mieux vaut tout choisir…).En noir évidemment.

Repetto_BB_Flats_in_Black vivienne-westwood-roman-3-strap-shoes-profile apologie-slippers-oeil

          De la folie !!!! Aucune règle mais il faut bien une paire complètement ouf, hybride, à la limite de l’improbable mais tellement joliiiie. En l’occurence pour moi, choix cornélien entre deux paires de Chanel vieilles comme le monde (genre 2007 quoi) mais obsédante comme un jour de reduc au Bon Marché…

 d3284i70637h172021 d1283i33363h100245

Bon effectivement c’est jolie liste n’est pas exhaustive évidemment, c’est plutôt un concentré de coolitude nécessaire (ou pas) au bonheur plantaire 🙂

(Peut-être bientôt, ou pas, la liste de fringues idéales, beaucoup de rebondissements et de folles aventures en perspective)

Remonte ton pantalon !

Depuis quelques jours une idée germe dans mon petit cerveau malade : serais-je au bord d’une nouvelle ère jeanesque ?…

Et oui parce que finalement si on réfléchit bien notre vie est rythmée non pas seulement par les évolutions de notre style mais aussi par celle de nos jeans ! (Ok ok ma VIE n’est pas rythmée par quelques fringues, restons amis, je ménage un petit effet dramatique voilà tout…)

Mes mutations de jeans je pense sont assez similaires à toutes celles qui ont grandit dans les années 2000 :

  • Premiers jeans, premiers flirts : des pattes d’eph !! Bien moulants aux fesses et cuisses et qui partent à tout va en trompettes à partir des genoux (effets maxi délavé en option, moi j’aimais pas). La pluie était mon ennemie : horreur du jeans gorgé d’eau qui remonte le long du mollet et fait floc floc à chaque pas.
  • Rébellion et naissance d’un semblant de style : des baggy !! The bigger the better, j’aimais le punk, les skateurs et mettre des caleçons Looney Toons en dessous pour qu’on voit l’élastique…  Je pensais appartenir à une caste des gens stylistiquement supérieurs, et puis un jour je suis sortie de ma campagne pour trainer rue Keller et j’ai réalisé qu’à peu près un million de filles appartenaient à cette caste. Drame.
  • Mutinerie contre la tendance, le slim ne passera pas : boot cut + santiags… Et oui parce que mine de rien je suis assez vieille pour me souvenir de l’avant et de l’après slim ! Cet étrange phénomène moulant de partout (même aux mollets, même aux chevilles !!), à priori éphémère, me piquait les yeux. Après un rapide coup d’essai chez Royal Cheese j’ai décidé que mes jambes étaient trop courtes et mes fesses trop grosses pour ce truc. J’ai jeté mon dévolu sur des Levis boot cut et collectionné les santiags vintage, en mode Rodéo Queen du bitume. J’adorais ça !
  • Entracte infructueux : le flare… je ne le commenterai même pas…
  • Faiblesse et acceptation : OK en fait le SLIM c’est paaas si mal, ok ça peut être flatteur (même sur pattes courtes et gros boule), ok on peut le rentrer hyper facile dans les bottes, ok c’est rock et sexy-cool à la fois. OK j’ai dit OK, j’ai craqué pour 2 jeans Cheap Monday : un noir, un bleu qui me collent aux fesses depuis maintenant 4 ans… (autant dire que j’arrive à peine à les discerner tellement les couleurs font la tronche).
  • No limit et skinny fit : il pourrait remplacer mon meilleur pote, NON il pourrait remplacer mon cheum, j’ai trouvé l’amour le vrai : le legging jeans de GAP. Ben oui, après acceptation du slim, le pas à franchir vers le skinny était tout petit minuscule … En fait le skinny c’est le slim en « encore plus » : ENCORE plus flatteur, ENCORE plus facile à rentrer dans les bottes etc… Il me moule  comme un collant, il a la taille très très basse et j’aime ça !

Bon pour ceux qui suivent encore on en est donc là, comme le dis si bien Garance on n’est pas prêtes de lâcher nos skinny slim jeans (et pour le problème de raie des fesses, Garance, mon seul conseil c’est ceinture !).  Et c’est donc à ce moment fatidique que ma nouvelle ère entre en scène : et pourquoi pas…un slim qui serait… taille haute !!!!

Ouah quelle révolution, tu es un génie ma fille…

Voilà, ça vaudra ce que ça vaudra, mais s’il m’en fallait un ça serait celui là :

acneAcne Needle Jeans

Je ne suis pas la seule à tenter cette étrange expérience de remonter sa taille basse, Lulu et Elin deux de mes bloggeuses préférées l’ont adopté et plaident particulièrement bien sa cause.

elin OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mon shopping skinny high waisted :

pantalon_april77_april_77_fw12_marky_flesh_black_jeans_3April 77

cheap_monday_jean_slim_second_skin_stretch_black_2Cheap Monday

blk dnmBLK DNM

Xxxxx